Confinement et communication

Dans cette période de confinement, certains ressentiront un très grand silence quant à d’autres un excès de bruit, un brouhaha...Le confinement grossira le trait d’une situation et d'un niveau de communication probablement déjà existants. Alors, comment vivre cette période de confinement ?

Publié par: Armelle

Le 3 Avr, 2020

Publié par: Armelle

Le 3 Avr, 2020

Dans cette période de confinement, certains ressentiront un très grand silence quant à d’autres un excès de bruit, un brouhaha, une communication personnelle et professionnelle excessive.

En effet,

Votre travail est intense ou peu productif.

Votre entourage est actif ou pas.

Votre carnet d’adresses est dynamique ou plutôt tranquille.

Vos relations sont denses ou limitées.

Votre habitation est vide ou trop remplie.

Votre vie de famille est tonique ou fade.

Votre couple est paisible ou conflictuel

Le confinement grossira le trait d’une situation et d’un niveau de communication probablement déjà existants. Alors, comment vivre cette période de confinement ?

Si vous ressentez la solitude, l’isolement, Il vous appartiendrait peut-être de :

  • Reprendre le lien avec une personne oubliée dans votre répertoire
  • Contacter votre voisin qui aurait lui aussi besoin d’un échange aussi simple qu’un appel téléphonique
  • Savoir écrire un courriel à un proche ‘pas si proche’
  • Encourager par téléphone ou par courriel une structure publique ou un professionnel…

C’est votre intention qui peut faire la différence.

Notez que des professionnels sont à votre disposition pour échanger en visioconférence sur ce qui vous pèse, vous aider à comprendre et agir dans cette période aussi spéciale (médiateur familial, thérapeute de couple, thérapeute familial, psychologue,…)

Autre situation est celle de la surexposition.

L’article ci-dessous (cf. lien) interpelle sur les excès de communication en cette période. Il est question de multiplication d’échanges, de stimuli numériques qui submergent notre conscient et inconscient. Il fait mention d’hyper stimulations diverses que supporte homme et femme, naturellement enclins à remplir tout ce qui pourrait sembler vide.

  • Comment répondez-vous à ces interpellations ?
  • Acceptez-vous d’y répondre sans cesse ?
  • Peut-être serait-il bon de laisser votre portable de côté ne serait-ce qu’une heure par jour
  • Une autre suggestion serait de mesurer ce qui est vital, indispensable, prioritaire pour votre vie et celle de ceux qui vous sont chers. En effet, le mot prioritaire s’applique à une seule chose à la fois. Si nous pensons avoir 4 priorités, on ne peut les nommer comme étant toutes prioritaires. Vous avez à les classer et décider de ce que vous allez en faire.
  • Quelle est finalement votre priorité ?

Si vous rencontrez une difficulté dans la relation avec un proche (couple ou famille), exacerbée par le confinement, il est pertinent de contacter un médiateur familial diplômé d’État.

En effet, un entretien individuel préalable est un temps personnel de réflexion. Et puis, si une médiation familiale se met en place, vous pourrez y vivre des moments intenses de communication verbale et vous trouver/retrouver aussi dans des moments plus silencieux. Des temps d’échanges, accompagnés et réceptifs des émotions de chacun, des temps de ressentis, des temps de réflexion.

En tout état de cause, le médiateur familial en tant qu’expert de la communication saura soutenir un échange conjugal et/ou parental de qualité, vous invitant à laisser de côté les brouhahas extérieurs, les notifications intempestives et autres techniques dites de communication !

Que votre contexte d’aujourd’hui soit bruit ou silence, portez votre attention sur ce qui parle à votre cœur et raisonne en vous.

Un entretien individuel avec un médiateur familial serait des plus bénéfiques. N’hésitez pas à prendre rendez-vous au 0637656754

https://www.franceinter.fr/whattsapp-courriels-sms-messenger-voici-comment-gerer-les-exces-de-communication-en-temps-de-confinement

 

 

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    1 Commentaire

    1. Jacques

      Super article qui tombe à pic dans cette période de confinement.

      Réponse

    Laissez une réponse à Jacques Annuler la réponse

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles liés

    Semaine de la médiation

    "Semaine de la médiation" dans l'Essonne  PORTES OUVERTES 2021   Lundi 11 octobre 14h00 - 17h30 et Samedi 16 octobre 9h30 - 12h30   Venez à la rencontre de médiateurs familiaux diplômés d'État qui prendront le temps de : Vous accueillir Présenter les...

    La critique dans le conflit

    Critiquer, est-ce construire, déconstruire ou démolir ? « Vous savez, madame la médiatrice, je ne veux pas vous dire tout ce que j’ai compris de cette personne, vous jugerez vous-même. Et puis, je ne suis pas là pour parler d’elle et la critiquer. Mais, attention, il...

    Chewing-gum et médiation

    En lisant plusieurs article sur les impacts de la pandémie et les nouveaux comportements des consommateurs, l'un d'entre-eux a capté toute mon attention: la baisse conséquente des ventes de chewing-gum*! J'aurai pu écrire sur la dégradation de nombreuses relations...

    Avez-vous un objectif précis ?

    «J’ai envie de voir mes enfants plus souvent » « J’ai besoin de préparer un contexte favorable pour accueillir mes enfants à la maison » « Je souhaite traiter de la qualité de notre communication avec mon ex » « J’ai à cœur de trouver une solution pour la maison après...

    QR code et médiation

    Dernière nouveauté du cabinet « Médiation familiale en Essonne », un QR code pour accéder rapidement à l'information dont vous avez besoin! Nous vous invitons à le découvrir dès à présent en flashant le pictogramme ci-dessous avec votre smartphone ou votre tablette....

    Inscription scolaire et parent séparé

    L’article 372-2 du Code civil qui traite de l’exercice de l’autorité parentale, permet à chacun des parents d’agir seuls dans les actes usuels relatifs à l’enfant, l’autre parent étant présumé d’accord. Ce qui permet de ne pas requérir systématiquement l’avis de chacun des deux parents dans le suivi détaillé et quotidien de la scolarité de l’enfant.Ce consentement présumé de l’autre parent tombe bien évidement dès lors que celui-ci manifeste explicitement un avis contraire.Aller au-delà de ce désaccord et agir seul ouvre encore un peu plus la potentielle fracture entre les parents et l’inconfort voire la tristesse de l’enfant.

    Se disputer

    Sortir de ces positions de persécuteur, victime ou sauveur* Découvrons ensemble la situation de Julien et de Sylvia: "Julien arrive dans l’espace de médiation familiale. Il parait tendu et ne manque pas de se repositionner plusieurs fois dans le creux du...

    On se sépare

    "C’est douloureux, c’est difficile, ça nous bouleverse. On aurait aimé ne pas se séparer, on aurait voulu continuer à s’aimer et rester unis. Malgré tout, nous avons décidé de nous séparer mais nous ne souhaitons pas nous faire la guerre".   Comment faire pour...

    Le déménagement d’un parent séparé

    Tribune écrite dans le journal de Bouray-sur-Juine (En Essonne): Préparer et organiser les changements. le thème est fort judicieux en cette saison et vous êtes invités à découvrir la situation de David et Élyse, parents séparés d'un petit Théo, 6 ans. La médiation...

    Séparation et vacances

    Lorsque vous décidez, acceptez ou subissez la fin de votre couple, plusieurs s’attendent à ne plus rien partager comme information car le besoin de retrouver ‘une vie privée’ peut être fortement désiré. Ne plus avoir à rendre des comptes, ne plus donner d’informations personnelles, se préserver etc… sont autant de motivations à reprendre pour soi sa propre vie.

    Médiation Familiale en Essonne