Série JAF et médiation épisode 15

Série JAF et médiation Épisode 15: Les mieux placés. En quoi, le regard de deux professionnels contribue t-il à accompagner des parents séparés? Un Juge aux Affaires Familiales (JAF)* et une médiatrice familiale peuvent tous deux être interpelés lorsque des parents ont de la difficulté à prendre des décisions pour leurs enfants. Nos…

Publié par: Armelle

Le 11 Avr, 2021

Publié par: Armelle

Le 11 Avr, 2021

Série JAF et médiation Épisode 15: Les mieux placés.

En quoi, le regard de deux professionnels contribue t-il à accompagner des parents séparés? Un Juge aux Affaires Familiales (JAF)* et une médiatrice familiale peuvent tous deux être interpelés lorsque des parents ont de la difficulté à prendre des décisions pour leurs enfants. Nos métiers sont très différents, nos places tout autant. Comment la médiation familiale peut-elle permettre aux parents de reprendre la leur?

Argument n° 15

Le bien-être de votre enfant dépend essentiellement de vous, et non pas de la décision que je vais rendre. Ce n’est ni au juge, ni à l’avocat d’élever votre enfant, c’est à vous seuls. C’est vous qui connaissez le mieux votre enfant, ses besoins, ses rythmes, ses désirs. Pas le juge, qui ne connaît pas votre enfant. C’est vous les parents qui êtes les mieux placés pour prendre les bonnes décisions.

Combien de fois aie-je entendu cette phrase lors d’entretiens de médiation familiale : “Je veux le bien-être de mon enfant”… Nombre de parents la prononce avec conviction, imprégnés d’un sens de responsabilité, désirant effectivement le mieux pour leurs fils et leur filles.

Ainsi, je me souviens d’Arthur** qui parle de séparation après 15 ans de vie commune. Ana qui ne l’a pas vu venir et semble subir cette décision comme un couperet sur la gorge. Eva-Louisa et Matéo, 11 et 8 ans, conscients que quelque chose se passe témoignent de leurs incompréhensions. Matéo, un soir avant d’aller se coucher dira: “Ma famille, je l’aime pas du tout comme ça aujourd’hui”. Arthur et Ana sont appelés à dépasser la crise conjugale ou à la traverser. Quel avenir pour leur couple? Le médiateur familial n’a pas à en décider mais à accompagner ces deux personnes en souffrance car au delà de leur possible désunion, il reste la responsabilité parentale. Si le couple conjugal perdure, ils auront à investir pour un meilleur entre eux. S’ils se séparent, ils auront à investir pour leurs enfants.

Car, qui sont les mieux placés? Qui peut faire les choix les plus adaptés pour Eva-Louisa et Matéo? Un JAF? Un avocat? Un médiateur? À qui confieriez-vous vos enfants en cas de difficultés?

Aucun de ces professionnels n’a mis au monde Eva-Louisa et Matéo. Fondamentalement, aucun n’aurait à décider où ils dormiront ce soir et demain et après-demain et combien il coûtera de les élever, les faire grandir, leur donner ce dont ils ont besoin. Effectivement, lorsque le conflit ne permet plus d’y voir clair, le regard d’un JAF peut tout à fait permettre la définition d’un premier cadre. Mais rappelons-nous que la médiation familiale donne aux parents toute leur place. Celle de leur responsabilité. Celle de leur engagement. Celle de permettre leur bien-être du mieux qu’il puisse être possible dans un temps comme celui-ci. Il pourront traiter de leur conjugalité, en définir la continuité ou la fin, poser leurs peurs, leurs déceptions, questionner leur espérance, réfléchir quant aux conséquences sur eux, les enfants, définir les nouveaux contours du futur… La médiation familiale est un espace qui donne la place.

Je remercie ce Juge aux Affaires Familiales* qui prononce ici 5 phrases remplies de bon sens, encourageant les parents et indirectement, les espaces de médiation familiale.

* Avec l’aimable autorisation de Monsieur Marc Juston, ancien Juge aux Affaires Familiales au Tribunal judiciaire de Tarascon https://marc-juston-mediateur.com

**Prénoms modifiés

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle
    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    Articles liés

    Prise en charge médiation familiale

    Comment puis-je être aidé financièrement pour ma Médiation familiale. Votre assureur ou votre mutuelle ont peut être quelque chose en réserve pour vous dans votre contrat de protection juridique? N’hésitez pas à les contacter ou à relire le ou les contrats que vous avez souscrit!

    Un samedi en médiation

    Reconnaissez-vous une empreinte digitale? Certainement! Cette image nous montre les crêtes et plis papillaires propres à l'un de nous. Les empreintes digitales sont uniques à chaque individu et chaque doigt a son empreinte propre. La probabilité que deux personnes...

    Un vendredi en médiation

    Vous posez la question à votre collègue "Comment tu vas aujourd’hui ?" Réponse du lundi : ça va comme un lundi… 😞 Réponse du vendredi : ça va super, c’est vendredi… 😃 Vous connaissez fort certainement ce type de réponse n’est-ce pas ? Pour certains d’entre-nous,...

    Un jeudi en médiation

    Avez-vous connu le jeudi comme jour de repos pour les enfants ? En 1972, le jour d'interruption des classes au cours de la semaine scolaire est passé du jeudi au mercredi. Un peu d'histoire ne fait pas de mal même si ça n'a aucun rapport avec la médiation familiale....

    Un mercredi en médiation

    Mercredi, jour des enfants dit-on... Les médiations familiales pourraient s'y faire plus rares car les écoles sont fermées et les parents ont alors moins de liberté pour prendre rendez-vous. Ce n'est pas toujours le cas. Les centres de loisirs et autres solutions sont...

    Un mardi en médiation

    Lorsque l'ordinateur s'éclaire le matin, les courriels postés parfois tard dans la nuit apparaissent dans la boite du cabinet. La nuit a été difficile pour certains comme Annie qui cherche une issue à sa situation. 28 ans de mariage, 3 enfants, 2 petits-enfants font...

    Un lundi en médiation

    Du lundi au samedi, le cabinet est ouvert afin d'accueillir les personnes, les couples, les familles en difficultés relationnelles. Je vous propose une nouvelle série de 6 épisodes relatant 6 histoires différentes qui pourraient vous étonner, vous surprendre et...

    Je suis invisible

    Lorsque enfant, vous jouiez à cache-cache, vous pensiez être invisible alors même que le bout de vos pieds dépassait de dessous le lit ou de la tenture drapant les bords de fenêtre. Les parents jouent le jeu en cherchant activement la petite personne qui crie à...

    Cabinet ouvert en août

    Vous trouvez porte close dans nombre d'endroits durant le mois d'août. Et pourtant... Votre situation ne s'arrange pas : La dernière dispute date d'hier. Mon couple 'bat de l'aile'. Les échanges avec ma compagne sont de plus en plus rares. Les enfants sont chez leur...

    Comment puis-je vous aider?

    Comment puis-je vous aider? Cette phrase, nous l'avons entendu un certain nombre de fois et parfois, avouons-le, elle nous passe au 'dessus de la tête'. À l'inverse, j'aime que l'on me la pose lorsque l'article ou la prestation souhaitée n'est pas suffisamment visible...
    Médiation Familiale en Essonne