Reconnaissance de paternité, quelle signification pour l’enfant?

Armelle et moi avons été émues par le témoignage de Romain, qui nous a semblé très juste. Être né de père inconnu ne représente pas une souffrance à proprement parler selon Romain mais un manque qui laisse son empreinte sur la construction psychique d’un enfant. Il évoque sa difficulté à…

Publié par: Anne

Le 8 Avr, 2020

Armelle et moi avons été émues par le témoignage de Romain, qui nous a semblé très juste. Être né de père inconnu ne représente pas une souffrance à proprement parler selon Romain mais un manque qui laisse son empreinte sur la construction psychique d’un enfant. Il évoque sa difficulté à accorder sa confiance à autrui, son appréhension dans le processus de l’engagement et du lien aux autres, son instabilité. J’y ajouterais un manque de repères et une difficulté à trouver sa place ainsi qu’à accepter naturellement toute forme d’autorité, un scepticisme face à la vie.

Devenu père, Romain a engagé une procédure de recherche en paternité avec pour objectif de briser l’impact transgénérationnel de l’abandon.  La reconnaissance en paternité dont il a fait l’objet lui a permis de renouer légalement le lien qui unit parent, enfant et petit-enfant en une chaîne de vie ininterrompue. Renouer la relation à son père demanderait dans son cas une approche en douceur grâce à la gestion des émotions proposée par la médiation familiale.

Pour un enfant, le père n’est pas un bonus qui viendrait s’ajouter à son cadre de vie. J’en témoigne d’autant mieux que j’ai eu la chance inouïe de retrouver mon père après trente ans de recherche et ceci grâce aux tests ADN.

« Apprendre si tard qu’on a une fille quel dommage… » m’a dit mon père lors de notre premier échange téléphonique.  J’ai été adoptée en adoption plénière par une femme. Mon père, qui a été privé de connaître l’existence de sa seule fille par la pratique de l’accouchement sous X, souhaite me reconnaître. Autant dire un cas de jurisprudence en perspective bien que je n’ai jamais eu de filiation paternelle, car une filiation construite est par définition non modifiable.

Rien ne pourrait être plus réparateur pour un enfant que de se voir ainsi offrir une place légitime dans la vie. La reconnaissance paternelle, c’est le sens qui manquait depuis toujours à mon existence. Naître sans père pour un enfant, c’est ne pas être rattaché(e) à l’essence de sa propre vie. Quel être humain aimerait avoir dès le départ une vie vidée de sens ?

La médiation familiale peut tout à fait soutenir votre démarche de remise en lien et notre savoir-faire commun à toutes deux y contribue pleinement. N’hésitez pas à nous contacter au 0637656754. Nous saurons être à votre écoute et force de proposition pour aborder votre étape de vie dans la délicatesse.

https://www.europe1.fr/societe/romain-na-pas-ete-reconnu-par-son-pere-cetait-une-relation-extraconjugale-3957472

 

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Anne

    Médiatrice Professionelle Médiateure engagée auprès des associations de nés sous X et de Mères de l’Ombre pendant des années, ma formation avait pour objectif d’offrir un espace de médiation digne de ce nom pour accueillir la demande de ces familles d’origine cantonnées à l’obscurité.
    Voir tous les articles de: Anne

    Anne

    Médiatrice Professionelle Médiateure engagée auprès des associations de nés sous X et de Mères de l’Ombre pendant des années, ma formation avait pour objectif d’offrir un espace de médiation digne de ce nom pour accueillir la demande de ces familles d’origine cantonnées à l’obscurité.

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles liés

    Clins d’oeil du couple

    Si le clin d'œil est bien une expression faciale non verbale, il n'a pas toujours la même signification selon le moment, les personnes voire le pays où il est pratiqué. Ainsi, sur d'autres continents, il peut être insultant ou donneur d'ordre. En France, reprenez-moi...

    Semaine de la médiation

    "Semaine de la médiation" dans l'Essonne  PORTES OUVERTES 2021   Lundi 11 octobre 14h00 - 17h30 et Samedi 16 octobre 9h30 - 12h30   Venez à la rencontre de médiateurs familiaux diplômés d'État qui prendront le temps de : Vous accueillir Présenter les...

    La critique dans le conflit

    Critiquer, est-ce construire, déconstruire ou démolir ? « Vous savez, madame la médiatrice, je ne veux pas vous dire tout ce que j’ai compris de cette personne, vous jugerez vous-même. Et puis, je ne suis pas là pour parler d’elle et la critiquer. Mais, attention, il...

    Chewing-gum et médiation

    En lisant plusieurs article sur les impacts de la pandémie et les nouveaux comportements des consommateurs, l'un d'entre-eux a capté toute mon attention: la baisse conséquente des ventes de chewing-gum*! J'aurai pu écrire sur la dégradation de nombreuses relations...

    Avez-vous un objectif précis ?

    «J’ai envie de voir mes enfants plus souvent » « J’ai besoin de préparer un contexte favorable pour accueillir mes enfants à la maison » « Je souhaite traiter de la qualité de notre communication avec mon ex » « J’ai à cœur de trouver une solution pour la maison après...

    QR code et médiation

    Dernière nouveauté du cabinet « Médiation familiale en Essonne », un QR code pour accéder rapidement à l'information dont vous avez besoin! Nous vous invitons à le découvrir dès à présent en flashant le pictogramme ci-dessous avec votre smartphone ou votre tablette....

    Inscription scolaire et parent séparé

    L’article 372-2 du Code civil qui traite de l’exercice de l’autorité parentale, permet à chacun des parents d’agir seuls dans les actes usuels relatifs à l’enfant, l’autre parent étant présumé d’accord. Ce qui permet de ne pas requérir systématiquement l’avis de chacun des deux parents dans le suivi détaillé et quotidien de la scolarité de l’enfant.Ce consentement présumé de l’autre parent tombe bien évidement dès lors que celui-ci manifeste explicitement un avis contraire.Aller au-delà de ce désaccord et agir seul ouvre encore un peu plus la potentielle fracture entre les parents et l’inconfort voire la tristesse de l’enfant.

    Se disputer

    Sortir de ces positions de persécuteur, victime ou sauveur* Découvrons ensemble la situation de Julien et de Sylvia: "Julien arrive dans l’espace de médiation familiale. Il parait tendu et ne manque pas de se repositionner plusieurs fois dans le creux du...

    On se sépare

    "C’est douloureux, c’est difficile, ça nous bouleverse. On aurait aimé ne pas se séparer, on aurait voulu continuer à s’aimer et rester unis. Malgré tout, nous avons décidé de nous séparer mais nous ne souhaitons pas nous faire la guerre".   Comment faire pour...

    Le déménagement d’un parent séparé

    Tribune écrite dans le journal de Bouray-sur-Juine (En Essonne): Préparer et organiser les changements. le thème est fort judicieux en cette saison et vous êtes invités à découvrir la situation de David et Élyse, parents séparés d'un petit Théo, 6 ans. La médiation...
    Médiation Familiale en Essonne