Série JAF et médiation épisode 13

Série JAF et médiation Épisode 13: Poser les armes. Un titre évocateur de guerre, combat, règlement de comptes, n’attire pas les foules sauf quand il s’agit d’un film ou d’un jeu vidéo. Cependant, je vous invite à découvrir ce que cet épisode peut apporter comme réflexion. Le style est direct, percutant. Le Juge…

Publié par: Armelle

Le 27 Mar, 2021

Publié par: Armelle

Le 27 Mar, 2021

Série JAF et médiation Épisode 13: Poser les armes.

Un titre évocateur de guerre, combat, règlement de comptes, n’attire pas les foules sauf quand il s’agit d’un film ou d’un jeu vidéo. Cependant, je vous invite à découvrir ce que cet épisode peut apporter comme réflexion. Le style est direct, percutant. Le Juge aux Affaires Familiales (JAF)* dont il est question, ne ménage pas ses mots. Je développe ce 13ème argument en tant que médiatrice familiale.

Argument n° 13

Cela vous rassurerait d’avoir un jugement immédiatement. Vous pensez que ce serait plus net et plus facile pour vous. Mais mon jugement ne réglera rien du tout. Le problème essentiel, c’est celui de votre relation, qui ne fonctionne pas. Aucun jugement ne peut résoudre un problème relationnel. Un beau jugement ne servira à rien si vous continuez à vous détester, vous dénigrer, vous faire la guerre, à vous servir de votre enfant pour régler vos comptes, ou même simplement si vous n’êtes pas capables de communiquer.

Ces propos sont énoncés devant des parents séparés ou divorcés qui ont souhaité l’intervention d’un JAF dans l’exercice de leur autorité parentale. Vous le savez certainement, l’audience va tarder à être mise en place après le dépôt de la requête, le délai est long et le conflit parental perdure et s’intensifie dans bien des cas. Ce professionnel exprime ici l’espérance des parents quant à l’action de la justice, convaincus que le jugement à venir sera synonyme de mieux, de régulateur de tensions… Il n’en est souvent rien.

Lorsque je parlais de films et de jeux vidéos présentant des scènes de guerre (Call of DutyBattlefield….), les enjeux contemporains sont stratégiques et économiques. L’industrie cinématographique et les concepteurs de jeux vidéos investissent le champ militaire par résonances des conflits humains. Je ne souhaite pas m’éloigner du sujet mais faire un parallèle entre ce que l’on voit sur écran, ce à quoi on joue, et ce qui se passe dans le foyer.

Guerre de tranchées, guerre froide, positionnement stratégique pour faire sortir l’autre parent de sa ‘tanière’, instrumentalisation des enfants (pas toujours conscientisée), rupture de communication, règlement de comptes. Des situations présentes dans les films et parfois, dans les domiciles familiaux.

Souvenons-nous de ces mots d’avertissement : âmes sensibles, s’abstenir… Interdit au moins de… Certaines scènes de film peuvent heurter… En fait, ce que les enfants regardent, nous regardent tous !

Ainsi, que regardent les enfants quand l’expression des parents en conflit est tendue parfois dans les gestes, les cris, les silences glaciaux? À quoi assistent-ils?

La médiation familiale est très, très certainement le lieu où les parents ‘en guerre’ peuvent apprendre à déposer les armes, régler les comptes, clarifier les positionnements, oeuvrer à une stratégie commune pour leurs enfants, répartir les responsabilités et… Se décharger de leur sentiment de culpabilité, s’apaiser, recevoir des encouragements, retrouver de la dignité, restaurer son image parentale, réapprendre à écouter l’autre. Il y aurait tant à dire sur la valeur d’un espace comme celui-ci. Une médiatrice, un médiateur familial est en lui-même une ressource possible dont vous vous saisirez ou pas, dont vous parlerez ou pas à votre entourage. À vous de définir la suite, avec ou sans guerre !

* Avec l’aimable autorisation de Monsieur Marc Juston, ancien Juge aux Affaires Familiales au Tribunal judiciaire de Tarascon https://marc-juston-mediateur.com

 

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    Articles liés

    De si proches inconnus

    De si proches inconnus Comment correspondre avec un proche inconnu, au degré de parenté incertain bien qu’avéré ?… Telle est en substance l’introduction de la lettre adressée à mon père lorsque je l’ai retrouvé grâce à un test ADN*, après 30 ans de recherches. Qui...

    Clins d’oeil du couple

    Si le clin d'œil est bien une expression faciale non verbale, il n'a pas toujours la même signification selon le moment, les personnes voire le pays où il est pratiqué. Ainsi, sur d'autres continents, il peut être insultant ou donneur d'ordre. En France, reprenez-moi...

    Semaine de la médiation

    "Semaine de la médiation" dans l'Essonne  PORTES OUVERTES 2021   Lundi 11 octobre 14h00 - 17h30 et Samedi 16 octobre 9h30 - 12h30   Venez à la rencontre de médiateurs familiaux diplômés d'État qui prendront le temps de : Vous accueillir Présenter les...

    La critique dans le conflit

    Critiquer, est-ce construire, déconstruire ou démolir ? « Vous savez, madame la médiatrice, je ne veux pas vous dire tout ce que j’ai compris de cette personne, vous jugerez vous-même. Et puis, je ne suis pas là pour parler d’elle et la critiquer. Mais, attention, il...

    Chewing-gum et médiation

    En lisant plusieurs article sur les impacts de la pandémie et les nouveaux comportements des consommateurs, l'un d'entre-eux a capté toute mon attention: la baisse conséquente des ventes de chewing-gum*! J'aurai pu écrire sur la dégradation de nombreuses relations...

    Avez-vous un objectif précis ?

    «J’ai envie de voir mes enfants plus souvent » « J’ai besoin de préparer un contexte favorable pour accueillir mes enfants à la maison » « Je souhaite traiter de la qualité de notre communication avec mon ex » « J’ai à cœur de trouver une solution pour la maison après...

    QR code et médiation

    Dernière nouveauté du cabinet « Médiation familiale en Essonne », un QR code pour accéder rapidement à l'information dont vous avez besoin! Nous vous invitons à le découvrir dès à présent en flashant le pictogramme ci-dessous avec votre smartphone ou votre tablette....

    Inscription scolaire et parent séparé

    L’article 372-2 du Code civil qui traite de l’exercice de l’autorité parentale, permet à chacun des parents d’agir seuls dans les actes usuels relatifs à l’enfant, l’autre parent étant présumé d’accord. Ce qui permet de ne pas requérir systématiquement l’avis de chacun des deux parents dans le suivi détaillé et quotidien de la scolarité de l’enfant.Ce consentement présumé de l’autre parent tombe bien évidement dès lors que celui-ci manifeste explicitement un avis contraire.Aller au-delà de ce désaccord et agir seul ouvre encore un peu plus la potentielle fracture entre les parents et l’inconfort voire la tristesse de l’enfant.

    Se disputer

    Sortir de ces positions de persécuteur, victime ou sauveur* Découvrons ensemble la situation de Julien et de Sylvia: "Julien arrive dans l’espace de médiation familiale. Il parait tendu et ne manque pas de se repositionner plusieurs fois dans le creux du...

    On se sépare

    "C’est douloureux, c’est difficile, ça nous bouleverse. On aurait aimé ne pas se séparer, on aurait voulu continuer à s’aimer et rester unis. Malgré tout, nous avons décidé de nous séparer mais nous ne souhaitons pas nous faire la guerre".   Comment faire pour...
    Médiation Familiale en Essonne