Série JAF et médiation épisode 6

Série JAF et médiation Épisode 6 Besoin de paix Comment la médiation familiale peut-elle être un espace dans lequel les parents trouvent la paix. Chaque semaine, je vous propose d’aller à la découverte d’un argument exposé par un Juge aux Affaires Familiales* en faveur de la médiation familiale. Argument n° 6…

Publié par: Armelle

Le 7 Fév, 2021

Publié par: Armelle

Le 7 Fév, 2021

Série JAF et médiation Épisode 6 Besoin de paix

Comment la médiation familiale peut-elle être un espace dans lequel les parents trouvent la paix. Chaque semaine, je vous propose d’aller à la découverte d’un argument exposé par un Juge aux Affaires Familiales* en faveur de la médiation familiale.

Argument n° 6

Ce conflit, y compris judiciaire, est destructeur, non seulement pour votre enfant, mais pour chacun de vous. Or vous avez besoin de paix et d’utiliser toute votre énergie pour vous reconstruire, et vous bâtir un avenir plus prometteur que le passé.

Le conflit signifie être en forte opposition, divergence profonde, en vif désaccord, en lutte. La querelle prend racine et telle une petite graine grandit, grandit, grandit jusqu’à devenir un arbre de grande envergure qu’il devient alors difficile de cacher. Dépenser tant d’énergie pour alimenter la croissance de cet arbre sous lequel vous ne serez pas à l’abri ne semble pas judicieux. Mais comment faire me direz-vous ?

Recourir à la médiation familiale est l’une des bonnes réponses pour investir votre énergie, construire, dépasser les différends et s’attacher à apaiser la relation.

Quelques récits succincts imagent cette pensée :

“Kevin et Laetitia ont de fortes difficultés à communiquer car leur histoire n’a pas été simple. Plusieurs allers et retours conjugaux ont ponctué leur vie commune. Un enfant, aujourd’hui âgé de 5 ans, témoigne de l’intimité passée de ces deux personnes. Le fonctionnement conjugal des dernières années s’invite sans cesse dans la co-parentalité. Par des comportements agités, l’enfant reflète les différends et ses comportements ‘déchirent’ plus encore les parents, encore confus dans leur lien.”

“Depuis que Jérôme a décidé avec son épouse, de ne plus voir ses propres parents, leurs enfants n’osent plus demander à aller en vacances chez papi et mamie. On n’en parle pas du tout, plus du tout. Jusqu’au jour où une première lettre recommandée arrive avec le rappel à la loi : …Les grands-parents peuvent disposer d’un droit de visite et/ou d’hébergement sur leurs petits-enfants ainsi qu’un droit de correspondance. … Seul l’intérêt de l’enfant pouvant faire obstacle à l’exercice de ce droit (article 371-4 du Code civil). Le judiciaire commence alors à prendre place et les crispations ne vont faire que s’accroitre”

“Jérôme et Laetitia sont inquiets pour leurs enfants et pensent que les grands-parents sont quasi toxiques. Les grands-parents pensent que c’est Laetitia qui les sépare de leur fils et de leurs petits-enfants. Chacun est campé dans ses positions et déploient de l’énergie à rappeler ses droits et sa légitimité”

Ces 3 vignettes sont rendues visibles dans un espace de médiation familiale. Les médiateurs familiaux pourront certainement en témoigner.

J’invite donc chaque lecteur pouvant être concerné par un conflit de couple et/ou de famille, à contacter un professionnel tel qu’un médiateur familial. Vous serez invités et soutenus à réfléchir quant à vos peines, vos désirs, vos attentes, les places de chacun, vos limites et enfin, définir un nouvel avenir au bénéfice de chacun et tout particulièrement des enfants.

Ce que la justice ne pourra pas faire. Cette dernière tranche donc divise ! C’est mathématique…

Mais surtout ne me faites pas dire ce que je veux pas dire 🙂 La justice a du bon. Parfois, ce ‘tranché’ du JAF est nécessaire car séparer, c’est aussi remettre chacun dans un espace plus clair et parfois mieux défini. 

Mais revenons à nos moutons quant au besoin de paix, l’espace de médiation familiale rassemble mais ne contraint ni les personnes ni les relations, ni les fonctionnements. Elle peut ainsi et complètement permettre une pacification pour petits et grands.

A la semaine prochaine pour l’épisode 7 !

* Avec l’aimable autorisation de Monsieur Marc Juston, ancien Juge aux Affaires Familiales au Tribunal judiciaire de Tarascon https://marc-juston-mediateur.com

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle
    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    Articles liés

    Prise en charge médiation familiale

    Comment puis-je être aidé financièrement pour ma Médiation familiale. Votre assureur ou votre mutuelle ont peut être quelque chose en réserve pour vous dans votre contrat de protection juridique? N’hésitez pas à les contacter ou à relire le ou les contrats que vous avez souscrit!

    Un samedi en médiation

    Reconnaissez-vous une empreinte digitale? Certainement! Cette image nous montre les crêtes et plis papillaires propres à l'un de nous. Les empreintes digitales sont uniques à chaque individu et chaque doigt a son empreinte propre. La probabilité que deux personnes...

    Un vendredi en médiation

    Vous posez la question à votre collègue "Comment tu vas aujourd’hui ?" Réponse du lundi : ça va comme un lundi… 😞 Réponse du vendredi : ça va super, c’est vendredi… 😃 Vous connaissez fort certainement ce type de réponse n’est-ce pas ? Pour certains d’entre-nous,...

    Un jeudi en médiation

    Avez-vous connu le jeudi comme jour de repos pour les enfants ? En 1972, le jour d'interruption des classes au cours de la semaine scolaire est passé du jeudi au mercredi. Un peu d'histoire ne fait pas de mal même si ça n'a aucun rapport avec la médiation familiale....

    Un mercredi en médiation

    Mercredi, jour des enfants dit-on... Les médiations familiales pourraient s'y faire plus rares car les écoles sont fermées et les parents ont alors moins de liberté pour prendre rendez-vous. Ce n'est pas toujours le cas. Les centres de loisirs et autres solutions sont...

    Un mardi en médiation

    Lorsque l'ordinateur s'éclaire le matin, les courriels postés parfois tard dans la nuit apparaissent dans la boite du cabinet. La nuit a été difficile pour certains comme Annie qui cherche une issue à sa situation. 28 ans de mariage, 3 enfants, 2 petits-enfants font...

    Un lundi en médiation

    Du lundi au samedi, le cabinet est ouvert afin d'accueillir les personnes, les couples, les familles en difficultés relationnelles. Je vous propose une nouvelle série de 6 épisodes relatant 6 histoires différentes qui pourraient vous étonner, vous surprendre et...

    Je suis invisible

    Lorsque enfant, vous jouiez à cache-cache, vous pensiez être invisible alors même que le bout de vos pieds dépassait de dessous le lit ou de la tenture drapant les bords de fenêtre. Les parents jouent le jeu en cherchant activement la petite personne qui crie à...

    Cabinet ouvert en août

    Vous trouvez porte close dans nombre d'endroits durant le mois d'août. Et pourtant... Votre situation ne s'arrange pas : La dernière dispute date d'hier. Mon couple 'bat de l'aile'. Les échanges avec ma compagne sont de plus en plus rares. Les enfants sont chez leur...

    Comment puis-je vous aider?

    Comment puis-je vous aider? Cette phrase, nous l'avons entendu un certain nombre de fois et parfois, avouons-le, elle nous passe au 'dessus de la tête'. À l'inverse, j'aime que l'on me la pose lorsque l'article ou la prestation souhaitée n'est pas suffisamment visible...
    Médiation Familiale en Essonne