Le carnet de santé de mon enfant

La séparation conjugale entraîne plusieurs changements dans l’organisation familiale et invite chacun des parents à échanger les informations nécessaires au bien être de leur enfant.Le carnet de santé est un support essentiel pour celui-ci. Rappelons que ce document est établi au nom de l’enfant et contient les informations médicales nécessaires…

Publié par: Armelle

Le 1 Fév, 2016

Publié par: Armelle

Le 1 Fév, 2016

Que faire du carnet de santé de mon enfant quand je suis séparé(e) avec son père ou sa mère ?

La séparation conjugale entraîne plusieurs changements dans l’organisation familiale et invite chacun des parents à échanger les informations nécessaires au bien être de leur enfant.

Le carnet de santé est un support essentiel pour celui-ci. Rappelons que ce document est établi au nom de l’enfant et contient les informations médicales nécessaires au suivi de sa santé jusqu’à ses 16 ans. Son utilisation est réservée aux professionnels de santé et sa consultation soumise à l’accord des parents. Il est remis aux parents ou aux personnes titulaires de l’exercice de l’autorité parentale ou aux services à qui l’enfant a été confié.

La chose étant dite, qui va en être détenteur lorsque les parents vivent séparément et comment celui-ci va-t-il être rendu disponible à chacun des parents ?

Certains décideront de mettre ce carnet dans le sac de l’enfant à chaque fois qu’il se déplace chez son autre parent. D’autres parents n’y ont pas vraiment réfléchi ou se trouve démuni. Enfin, certains choisiront de le conserver sans jamais le remettre à l’autre parent. Les remarques sont nombreuses et diverses   :

« Mon enfant n’a pas de carnet de santé lorsqu’il vient chez moi »

« Il (elle) ne me rend jamais ce que je mets dans le sac du petit – Il (elle) perd tout »

« Il (elle) ne s’est jamais occupé(e) de sa santé »

« Je ne suis pas sûr(e) de ce qu’il (elle) en fait »

« Je n’ai absolument pas confiance »

« C’est moi le seul (la seule) responsable de notre enfant »

Dans l’exercice conjoint de l’autorité parentale, un JAF (Juge aux Affaires Familiales) peut ordonner que celui-ci soient remis par chacun – père ou mère – à l’autre parent dès que l’enfant passe d’un foyer à l’autre.

En effet, il peut y avoir préjudice réel quand l’enfant se blesse et/ou a besoin de soins médicaux, chirurgicaux d’urgence. Que faire alors quand l’autre parent n’est pas joignable, ne décroche pas le téléphone ou quand des informations régulières n’ont pas été échangées au sujet de l’enfant ? Et là encore, la traçabilité est parfois essentielle pour l’enfant au-delà des paroles et de la mémoire parentale.

Dans quel espace pourrez-vous échanger entre parents sur ce sujet sensible ? Au TGI (Tribunal de Grande Instance) en quelques minutes, par téléphone ou par boite vocale interposée?

L’espace de médiation familiale est le lieu qui permet aux parents de redonner du sens à l’accompagnement parental sur des points aussi divers que celui-ci. Retrouver sa place de père, de mère, comprendre ce qui fait obstacle, trouver ensemble une solution pérenne, définir la ou les modalités d’accompagnement, décider ensemble autour de leur enfant…

Pour cela, vous avez besoin de :

Vous faire confiance avant même de faire confiance à l’autre parent

Regarder aux besoins de votre enfant même quand il n’est pas avec vous

Chercher à dialoguer même quand on a cette forte impression de ne jamais pouvoir y arriver

Œuvrer pour trouver la bonne solution.

Une ou des solutions peuvent alors émerger pour le bien-être de l’enfant.

Par exemple, des parents photocopient les pages clés du carnet de santé (ex : pages de vaccinations), les remettent à l’autre parent, pensent à leur mise à jour… D’autres rédigent une autorisation d’intervention médicale ou chirurgicale afin que leur enfant puisse bénéficier des soins nécessaires en leur absence. Ils mettent en œuvre simplement, avec efficacité, le principe d’autorité parentale conjointe. Chacun se sent alors soulagé et constructif.

Mais, avant cela, il sera bon d’entendre et de s’entendre. Assurément, l’espace de médiation permet de réfléchir profondément au sens propre et figuré du verbe ‘s’entendre’ !

Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende !

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

Armelle

Médiatrice Professionnelle Titulaire du diplôme d’État de Médiateur familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au TGI d’Évry et en association dans l’Essonne.
Voir tous les articles de: Armelle

Armelle

Médiatrice Professionnelle Titulaire du diplôme d’État de Médiateur familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au TGI d’Évry et en association dans l’Essonne.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles liés

Confidentialité et Médiation familiale

Quelle définition donner à ce mot de confidentialité? Qu'est ce que vous y mettez derrière ce mot? Qu'est ce que j'y mets? Selon le Centre national de ressources textuelles et lexicales*, c'est le fait d'assurer le secret, de se faire des confidences, de communiquer...

Fête des mères et Médiation familiale

Un jour par an est posé dans notre calendrier pour célébrer la mère, celle qui porte en elle physiquement et/ou émotionnellement, psychiquement. Si cette date est pour grand nombre occasion de réjouissance, elle peut être aussi un marqueur qui rappelle des...

Vision 360° en Médiation familiale

A l’heure des vidéo conférences, des entretiens à distance, des échanges virtuels, nous ressemblons à des hommes et femmes ‘tronc’. Vous ne trouvez pas ? Dans la plupart des cas, nous ne voyons que la partie haute des corps et je pourrais ajouter avec humour, en...

Qui suis-je?

Qui suis-je? Diplômée, en formation continue, en pratique quotidienne et comme nombre de médiateurs familiaux, avec un certain sens de l'humour! Je suis une personne préparée à la résolution des conflits, ayant des compétences affermies en matière de communication...

Le pépin de pomme en médiation familiale

Mais qu'est-ce que la médiation familiale a à voir avec un pépin de pomme? Quel rapport y a t'il avec ce que l'on vit aujourd'hui? Alors que les mots, virus, confinement, déconfinement, quarantaine... fusent autour de nous sans cesse, pouvons-nous ouvrir notre...

Sortir du conflit, est-ce possible?

Que pourrait on mettre derrière le mot conflit? Les adjectifs sont nombreux et chacun prend celui qui lui convient le mieux: Chaos, guerre, lutte, divergence, opposition, désaccord, différend... Le site du CNRTL* regorge de toutes les possibilités autour de ce mot....

L’entretien préalable à la Médiation familiale

Avant toute médiation familiale au sein du cabinet, nous privilégions les entretiens préalables individuels. Parfois, les personnes souhaitent être accompagnées d’un proche, le nouveau compagnon, la nouvelle compagne voire d’un parent ou d'un ami. Il s’agit alors...

Miroir en Médiation familiale

Miroir, miroir, dis moi... Ça vous rappelle quelque chose? Si ce conte vous revient en mémoire,  il sera plutôt question ici de l'effet miroir qualifiant le fait de renvoyer les paroles et attitudes des personnes face à nous lors d'un échange. En médiation familiale,...

Le droit de visite et d’hébergement d’un parent

Aussi évidente que soit la nécessité de se protéger et de protéger les autres, il est tout aussi évident que la relation et la communication entre un parent et son/ses enfants doivent être préservées. Comment allez-vous être accompagnés?

Quelle distanciation vous est profitable?

Dans cette période de confinement où la distanciation physique est clairement de rigueur, il existe d’autres distanciations dont il nous faut parler… Quelle distanciation vous est profitable?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!