Carnet de santé et parent séparé

La séparation conjugale entraîne plusieurs changements dans l’organisation familiale et invite chacun des parents à échanger les informations nécessaires au bien être de leur enfant.Le carnet de santé est un support essentiel pour celui-ci. Rappelons que ce document est établi au nom de l’enfant et contient les informations médicales nécessaires…

Publié par: Armelle

Le 2 Sep, 2020

Publié par: Armelle

Le 2 Sep, 2020

Que faire du carnet de santé de mon enfant quand je suis séparé(e) ?

La séparation conjugale entraîne plusieurs changements dans l’organisation familiale et invite chacun des parents à échanger les informations nécessaires au bien être de leur enfant.

Le carnet de santé est un support essentiel pour celui-ci. Rappelons que ce document est établi au nom de l’enfant et contient les informations médicales nécessaires au suivi de sa santé jusqu’à ses 16 ans. Son utilisation est réservée aux professionnels de santé et sa consultation soumise à l’accord des parents. Il est remis aux parents ou aux personnes titulaires de l’exercice de l’autorité parentale ou aux services à qui l’enfant a été confié.

La chose étant dite, qui va en être détenteur lorsque les parents vivent séparément et comment celui-ci va-t-il être rendu disponible à chacun des parents ?

Certains décideront de mettre ce carnet dans le sac de l’enfant à chaque fois qu’il se déplace chez son autre parent. D’autres parents n’y ont pas vraiment réfléchi ou se trouve démunis. Enfin, certains choisiront de le conserver sans jamais le remettre à l’autre parent.

Les remarques sont nombreuses et diverses   : « Mon enfant n’a pas de carnet de santé lorsqu’il vient chez moi » « Son père ne me rend jamais ce que je mets dans le sac du petit – Il (elle) perd tout » « Il (elle) ne s’est jamais occupé(e) de sa santé » « Je ne suis pas sûr de ce que sa mère en fait » « Je n’ai absolument pas confiance » « C’est moi le seul (la seule) responsable de notre enfant »…

Dans l’exercice conjoint de l’autorité parentale, un JAF (Juge aux Affaires Familiales) peut ordonner que celui-ci soit remis par chacun – père ou mère – à l’autre parent dès que l’enfant passe d’un foyer à l’autre.

En effet, il peut y avoir préjudice réel quand l’enfant se blesse et/ou a besoin de soins médicaux, chirurgicaux d’urgence. Que faire alors quand l’autre parent n’est pas joignable, ne décroche pas le téléphone ou quand des informations régulières n’ont pas été échangées au sujet de l’enfant ? Et là encore, la traçabilité est parfois essentielle pour l’enfant au-delà des paroles et de la mémoire parentale.

Dans quel espace pouvez-vous échanger entre parents sur ce sujet sensible ? Par téléphone entre-deux, par boite vocale interposée ou au TJ (Tribunal judiciaire) en quelques minutes?

L’espace de médiation familiale est le lieu qui permet aux parents de redonner du sens à l’accompagnement parental sur des points aussi divers que celui-ci. Retrouver sa place de père, de mère, comprendre ce qui fait obstacle, trouver ensemble une solution pérenne, définir la ou les modalités d’accompagnement, décider ensemble autour de leur enfant…

Pour cela, vous avez besoin de :

  • Vous faire confiance avant même de faire confiance à l’autre parent
  • Regarder aux besoins de votre enfant même quand il n’est pas avec vous
  • Chercher à dialoguer même quand on a cette forte impression de ne jamais pouvoir y arriver
  • Œuvrer pour trouver la bonne solution.

Une ou des solutions peuvent alors émerger pour le bien-être de l’enfant.

Astuces:

  • Scanner, prendre en photo les pages clés du carnet de santé (ex : pages de vaccinations), les remettre à l’autre parent, penser à leur mise à jour.
  • Rédiger une autorisation d’intervention médicale ou chirurgicale afin que l’enfant puisse bénéficier des soins nécessaires.

Il s’agit de mettre en œuvre simplement, avec efficacité, le principe d’autorité parentale conjointe. Chacun se sent alors soulagé et engagé dans une réflexion constructive. Il est possible d’entendre et de s’entendre.

Assurément, l’espace de médiation permet de réfléchir profondément au sens propre et figuré du verbe ‘s’entendre’ !

N’hésitez pas à nous faire retour d’astuces pour aider les parents concernés!
Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende ! NT Mat.11.15

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles liés

    La démocratie du couple

    La démocratie du couple, quand commence t'elle? Après la rencontre et la formation du couple en mode bien souvent 'paillettes', vient le temps de la réelle découverte de l'autre. Les étoiles sont moins lumineuses et la partie non viable de l'iceberg émerge. Que...

    Médiation familiale seul ou à 2?

    Reste à savoir si toutes les personnes concernées accepteront d’entrer dans ce processus de Médiation familiale car celui-ci revient à se parler, s’écouter et décider ensemble sur la base du libre consentement… Cependant, n’hésitez jamais à rencontrer un médiateur familial…

    Médiation au coeur des familles

    Dans la Une du Figaro ce matin, un titre accroche mon regard: «C'est un processus de paix sociale» : comment la médiation peut empêcher les familles d'éclater totalement? C'est assez nouveau mais cela fonctionne plutôt bien apparemment, écrit un Directeur de la...

    Pension alimentaire en nature

    À la fin de la vie commune, si vous n'avez pas la garde de votre enfant mineur, vous pouvez déduire la pension alimentaire dite contribution à l'entretien et à l'éducation de l'enfant, dans la rubrique "charges déductibles" de votre déclaration de revenus. Il faut,...

    Médiation familiale, pères solo

    Le 27 décembre dernier dans le journal Le monde, un article écrit par Anne Hazard fait état de ces pères solos à la suite d'une séparation, d'un divorce ou d'un deuil : « Quelle idée de vous encombrer de vos enfants » : les « pères solos », des parents d’un troisième...

    Un père, une mère, une pension alimentaire

    Ah le sujet de la pension alimentaire! Cette question est présente dans bien des médiations familiales lors des séparations ou divorces avec enfant. Il est même assez curieux de constater que les parents rigidifient leurs échanges dès lors que ce sujet est mis sur la...

    La TMFPO

    La TMFPO = Tentative de Médiation Préalable Obligatoire   Vous désirez demander la modification d'une décision de justice sur un ou des éléments de votre autorité parentale : Autorité parentale, résidence, droit de visite et d'hébergement, contribution financière......

    Grands-parents et petits-enfants

    Depuis plusieurs années, des grands-parents se dirigent vers la médiation familiale afin de résoudre ce qui peut faire conflit avec leur fils, leur fille voire les conjoints de ces derniers. L'une des conséquences à ces conflits est, bien souvent, la rupture de...

    Le médiateur familial en France

    Si en Amérique du Nord, la médiation familiale est connue et répandue, il en est tout autre pour la France. Cela dit, différentes circonstances ont permises à cette profession d'émerger considérablement dans notre pays. Les positions gouvernementales, la législation...

    De si proches inconnus

    De si proches inconnus Comment correspondre avec un proche inconnu, au degré de parenté incertain bien qu’avéré ?… Telle est en substance l’introduction de la lettre adressée à mon père lorsque je l’ai retrouvé grâce à un test ADN*, après 30 ans de recherches. Qui...
    Médiation Familiale en Essonne