Médiation familiale, pères solo

Le 27 décembre dernier dans le journal Le monde, un article écrit par Anne Hazard fait état de ces pères solos à la suite d’une séparation, d’un divorce ou d’un deuil : « Quelle idée de vous encombrer de vos enfants » : les « pères solos », des parents d’un troisième type. Quelques extraits serviront ici à…

Publié par: Armelle

Le 13 Jan, 2022

Publié par: Armelle

Le 13 Jan, 2022

Le 27 décembre dernier dans le journal Le monde, un article écrit par Anne Hazard fait état de ces pères solos à la suite d’une séparation, d’un divorce ou d’un deuil : « Quelle idée de vous encombrer de vos enfants » : les « pères solos », des parents d’un troisième type.

Quelques extraits serviront ici à réfléchir quant à la médiation familiale pour ces pères.

Le nombre de pères à la tête de familles monoparentales est passé de 300 000 en 2017 à 350 000 en 2020… Les divorcés sont plus nombreux que les veufs… La rupture conjugale est aujourd’hui le plus souvent à l’origine de leur situation inédite. Inédite, car ces pères demandent à vivre avec leurs enfants dans un accord établi le plus souvent entre les parents et entériné par le juge aux affaires familiales… 

Alexandra Piesen, docteur en sociologie, chercheuse associée au Centre de recherche sur les liens sociaux (Cerlis) de l’université de Paris, a choisi pour sa thèse le terme de « parent solo », moins connoté négativement que célibataire ou isolé, en référence aux « solistes » qui sont sur le devant de la scène, mais qui ont un chœur sur lequel ils peuvent s’appuyer…

Entre admiration, étonnement et suspicion, les regards divergent… Aux difficultés posées par le monde du travail s’ajoute, comme pour les mères célibataires, la gestion du quotidien. Les pères solos découvrent les doubles journées, la charge mentale, et reconnaissent que, du temps où ils étaient en couple, leurs ex-compagnes en faisaient plus qu’eux, des tâches ménagères au soin apporté aux enfants… L’injonction de la « bonne mère » demeure pour les femmes et s’étend aux hommes, sommés de faire leurs preuves, voire d’en faire toujours plus… 

Dans les moments de doute, certains n’hésitent pas à recourir à des professionnels, par crainte que leurs enfants n’endurent trop ou parce qu’ils ont trop subi, mais aussi pour s’assurer qu’en tant que pères ils sont sur la bonne voie… La principale difficulté ne réside pas dans la notion de genre, mais bien dans la solitude parentale… Tous savent aussi qu’un jour leurs enfants partiront… Sur les forums de sites comme Parent-solo ou dans les associations qu’ils créent, certains se retrouvent.. Tout le monde y gagne : les mères se réassurent sur la fonction de père et les pères reprennent confiance. Ils savent faire.

Si le terme de monoparentalité fait son bout de chemin depuis plusieurs années, ces situations n’ont pas toujours été nommées ainsi. Au milieu du XXème siècle, éduquer et vivre seul(e) avec l’enfant était plus fréquemment le fait d’un veuvage précoce. Avec l’accroissement des séparations, cette situation est bien plus présente jusqu’à la nommer de cette manière. Mais, l’enfant n’est pas le fruit d’une seule personne et sa conception a bien eu lieu par la rencontre du masculin et du féminin. Deux personnes deviennent alors parents avec la responsabilité qui leur incombe. Des contextes, des comportements, des choix peuvent créer l’isolement de l’un d’eux mais il reste que l’enfant a deux parents. Si les mères solo sont plus nombreuses, les pères solos sont une réalité dont les médiateurs et d’autres professionnels sont bien conscients.

La médiation familiale peut ainsi permettre à ces parents de sortir d’une certaine forme de solitude, de déstabilisation, de charge quotidienne physique, morale et mentale en permettant aux deux parents de se rencontrer et de réfléchir à l’accompagnement co-parental selon les limites et les possibles de chacun. Nous pourrions ajouter que dans le cas de veuvage, la place de la famille (Grand-parent, fratrie paternelle ou maternelle…) peut aussi être questionnée en médiation. Des solutions d’aide, de réassurance, de positionnement émergent de l’espace de médiation familiale alors n’hésitez pas si l’un de vos proches ou vous-même êtes concernés.

Vos remarques ou suggestions à la suite de cet article seront bienvenues, contactez-moi sur le site ou par téléphone. Au plaisir !

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle
    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles liés

    La co-parentalité

    Qu’est-ce que la co-parentalité ? De quoi s’agit-il ? De quoi parle-t-on ?  Ce terme est né aux États-Unis pour définir la parentalité partagée des couples divorcés, suite au constat des difficultés rencontrées pour faire perdurer l’équipe parentale au-delà de la...

    Culpabilité et médiation

    Une rupture amoureuse, rupture conjugale ou rupture familiale indiquent qu’un lien est cassé, rompu sous l’effet d’une tension ou d’un choc. Combien de fois n’ai-je entendu de manière claire ou à peine audible, le sentiment de culpabilité qu’une personne ressentait...

    Clef de confiance en soi

    Dans le mot confiance, on parle d’une relation de pers. à pers, d’une relation de soi à soi reposant sur une certaine connaissance de soi, d’une relation au monde, aux choses. Ainsi, on parlera toujours de confiance par rapport à quelqu’un ou quelque chose qui signifie: Avoir confiance, s’abandonner, se livrer à une certaine part d’inconnu.

    Ainsi, avoir confiance en soi c’est avant tout se connaître, c’est croire en son potentiel et en ses capacités. La confiance en soi ou non confiance va déterminer nos attitudes, nos actions, nos habitudes et très certainement nos relations.

    Médiation familiale pour tous

    Si la médiation familiale a été longtemps utilisée à des fins de 'régulation' post séparation, il s'est avéré qu'elle a judicieusement pris sa place au sein des familles quel que soit le contexte. Il est vrai qu'en cas de séparation, les couples sont orientés vers un...

    Semaine de la médiation 2022

    4ème Semaine internationale de la médiation du 8 au 15 octobre 2022 avec des offres locales dans le département de l'Essonne. Expo, conférence, présentation de la médiation familiale au sein de vos institutions et matinée "Portes ouvertes au cabinet" le mardi 11...

    Prise en charge médiation familiale

    Comment puis-je être aidé financièrement pour ma Médiation familiale. Votre assureur ou votre mutuelle ont peut être quelque chose en réserve pour vous dans votre contrat de protection juridique? N’hésitez pas à les contacter ou à relire le ou les contrats que vous avez souscrit!

    Un samedi en médiation

    Reconnaissez-vous une empreinte digitale? Certainement! Cette image nous montre les crêtes et plis papillaires propres à l'un de nous. Les empreintes digitales sont uniques à chaque individu et chaque doigt a son empreinte propre. La probabilité que deux personnes...

    Un vendredi en médiation

    Vous posez la question à votre collègue "Comment tu vas aujourd’hui ?" Réponse du lundi : ça va comme un lundi… ? Réponse du vendredi : ça va super, c’est vendredi… ? Vous connaissez fort certainement ce type de réponse n’est-ce pas ? Pour certains d’entre-nous,...

    Un jeudi en médiation

    Avez-vous connu le jeudi comme jour de repos pour les enfants ? En 1972, le jour d'interruption des classes au cours de la semaine scolaire est passé du jeudi au mercredi. Un peu d'histoire ne fait pas de mal même si ça n'a aucun rapport avec la médiation familiale....

    Un mercredi en médiation

    Mercredi, jour des enfants dit-on... Les médiations familiales pourraient s'y faire plus rares car les écoles sont fermées et les parents ont alors moins de liberté pour prendre rendez-vous. Ce n'est pas toujours le cas. Les centres de loisirs et autres solutions sont...
    Médiation Familiale en Essonne