Série JAF et médiation Épisode 7

Série JAF et médiation Épisode 7 Calmer le jeu : Calmer le jeu est une expression forte et paradoxale. En effet, pourquoi un ‘jeu conjugal ou familial’ aurait-il besoin d’être calmé et comment serait-ce possible?  Parlons-en ensemble sur la base de ce nouvel argument d’un Juge aux Affaires Familiales* convaincu de…

Publié par: Armelle

Le 14 Fév, 2021

Publié par: Armelle

Le 14 Fév, 2021

Série JAF et médiation Épisode 7 Calmer le jeu :

Calmer le jeu est une expression forte et paradoxale. En effet, pourquoi un ‘jeu conjugal ou familial’ aurait-il besoin d’être calmé et comment serait-ce possible? 

Parlons-en ensemble sur la base de ce nouvel argument d’un Juge aux Affaires Familiales* convaincu de l’intérêt de la médiation familiale.

Argument n° 7

En médiation, vous allez « calmer le jeu » entre vous, faire le point, apaiser vos tensions. Vous allez mieux vous comprendre ; vous serez alors capables de trouver vous-mêmes, avec l’aide du médiateur, des solutions qui seront satisfaisantes pour chacun. Vous pourrez bâtir vous-mêmes les accords qui vous conviendront. Si vous ne parvenez pas à trouver d’accords, alors je trancherai, mais au moins vous aurez essayé.

Si je cherche à comprendre ce que signifie ‘calmer le jeu’, je lis ceci : Rendre calme, atténuer les tensions, diminuer les douleurs, reprendre un rythme normal, faire cesser ce qui perturbe. il s’agirait aussi de calmer ses ambitions et modérer ses prétentions; Que de définitions!

Prenons par analogie, une partie sur PS5 ou Nintendo Switch avec des amis. Peut-être êtes-vous amateur, amatrice de jeux vidéos ou bien, faites-vous partie de ces personnes qui ont eu besoin de chercher ce qui se cache derrière ces noms propres? Ce que je viens de faire, j’avoue! Jusque là, le seul personnage dont je connaissais l’existence virtuelle en la matière, était Mario Bross !  Ici s’arrête ma transgression farfelue sur le sujet!

Tout jeu a des règles, un cadre, des possibles, des impossibles, des limites et parfois même des recommandations. Et à tout cela, s’ajoutent des joies, satisfactions, une certaine excitation mais aussi des tensions, des essais de transgressions, parfois des temps illimités, une certaine forme d’addiction lorsque justement des limites ne sont pas posées et acceptées. Bref, la règle connue de tous est : Il vous faut gagner. Ce qui, dans certains cas, pourrait prendre beaucoup de temps et d’énergie ?

Si nous transposions cela à un couple ou une famille… Les règles posées ne pourraient pas être de gagner au détriment de l’autre, de se lancer dans une compétition, de chercher à faire perdre l’autre quitte à se perdre soi-même. J’ose penser que les règles seraient de mieux ‘jouer’ ensemble dans le sens d’une équipe challengée pour elle-même, de mettre en commun, de se confronter ponctuellement, de penser personnel et collectif, de travailler à définir un ‘vivre ensemble’ profitable pour enfants et adultes. La vie conjugale et parentale n’est certes pas de tout repos et nous sommes invités continuellement à communiquer avec et pour l’Autre sans oublier toutefois d’être à l’écoute de soi-même. Il s’agirait d’un jeu dans lequel les protagonistes n’auraient pas à s’affronter pour annuler l’autre mais pour mieux avancer dans la réflexion, le partage, parfois la confrontation d’idées mais avant tout, pour la construction du couple conjugal, le + 1, et de la famille issue de ce socle fondateur. Tout ceci n’engage que moi bien entendu!

Et si la séparation conjugale s’amorce et que les personnes ne peuvent plus s’entendre au sens propre et au sens figuré, il reste le couple parental. J’admets que nommer deux personnes séparées, couple parental, peut parfois hérisser car le mot couple est bien souvent associé à l’union conjugale. Je ne veux offenser personne bien sûr mais juste rappeler que mettre au monde un ou des enfants donne aussi naissance au lien parental. Lisons ensemble la situation actuelle de ces deux personnes que nous nommerons Ludivine et Kevin.

“Ludivine est en difficulté depuis 10 mois. Elle ne trouve pas de travail et s’inquiète de la suite. Si les avantages dont elle parle, sont de pouvoir être quotidiennement avec les enfants, limiter cantine, garderie, son inquiétude reste grande. Kevin est chauffeur poids lourd et n’a pas cessé son activité car il transporte du Frais. Lorsqu’il rentre en fin de journée exténué, Ludivine s’attends à un relais parental. Les reproches se font de plus en plus silencieux. Elle pense séparation sans trop savoir quel sera son futur quotidien. Kevin n’ose pas en parler et trouve refuge dans les jeux vidéos jusqu’à tard dans la nuit. Le week-end n’est pas investi pour prendre du temps ensemble avec ou sans les enfants et les règles de la console s’imposent de plus en plus dans le foyer. Ludivine passe la plupart de son temps au domicile d’une voisine chez qui les enfants peuvent aussi jouer à la Play et autres consoles.

Plusieurs scénarios sont possibles, en voici deux : 1/ Ils prennent le temps de se poser pour redéfinir les règles du jeu entre eux et investir pour la reconstruction 2/ Ils ne voient pas d’autre issue que la séparation imaginant qu’elle sera aidante et réfléchissent aux modalités pratiques de l’après, notamment pour les enfants.

Quelles sont les ressources externes que ces personnes vont potentiellement tenter d’activer ? Amis, familles, thérapeute de couple, juge aux affaires familiales ou médiateur familial… ?”

L’espace de médiation familiale offre l’opportunité de calmer le jeu, de définir de nouvelles règles de vie ensemble ou séparés, rédiger si besoin ces règles (contrat moral ou protocole d’accords à faire homologuer par un JAF). Enfin, sachez que ce lieu n’est pas prédéfini pour la séparation ou la remise en couple mais une véritable opportunité de communiquer de nouveau ou différemment, façonner ensemble un autre futur et bâtir des accords pérennes.

Accord moral ou écrit, vous bâtirez pour votre futur et calmerez le jeu.

* Avec l’aimable autorisation de Monsieur Marc Juston, ancien Juge aux Affaires Familiales au Tribunal judiciaire de Tarascon https://marc-juston-mediateur.com

 

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    Articles liés

    Clins d’oeil du couple

    Si le clin d'œil est bien une expression faciale non verbale, il n'a pas toujours la même signification selon le moment, les personnes voire le pays où il est pratiqué. Ainsi, sur d'autres continents, il peut être insultant ou donneur d'ordre. En France, reprenez-moi...

    Semaine de la médiation

    "Semaine de la médiation" dans l'Essonne  PORTES OUVERTES 2021   Lundi 11 octobre 14h00 - 17h30 et Samedi 16 octobre 9h30 - 12h30   Venez à la rencontre de médiateurs familiaux diplômés d'État qui prendront le temps de : Vous accueillir Présenter les...

    La critique dans le conflit

    Critiquer, est-ce construire, déconstruire ou démolir ? « Vous savez, madame la médiatrice, je ne veux pas vous dire tout ce que j’ai compris de cette personne, vous jugerez vous-même. Et puis, je ne suis pas là pour parler d’elle et la critiquer. Mais, attention, il...

    Chewing-gum et médiation

    En lisant plusieurs article sur les impacts de la pandémie et les nouveaux comportements des consommateurs, l'un d'entre-eux a capté toute mon attention: la baisse conséquente des ventes de chewing-gum*! J'aurai pu écrire sur la dégradation de nombreuses relations...

    Avez-vous un objectif précis ?

    «J’ai envie de voir mes enfants plus souvent » « J’ai besoin de préparer un contexte favorable pour accueillir mes enfants à la maison » « Je souhaite traiter de la qualité de notre communication avec mon ex » « J’ai à cœur de trouver une solution pour la maison après...

    QR code et médiation

    Dernière nouveauté du cabinet « Médiation familiale en Essonne », un QR code pour accéder rapidement à l'information dont vous avez besoin! Nous vous invitons à le découvrir dès à présent en flashant le pictogramme ci-dessous avec votre smartphone ou votre tablette....

    Inscription scolaire et parent séparé

    L’article 372-2 du Code civil qui traite de l’exercice de l’autorité parentale, permet à chacun des parents d’agir seuls dans les actes usuels relatifs à l’enfant, l’autre parent étant présumé d’accord. Ce qui permet de ne pas requérir systématiquement l’avis de chacun des deux parents dans le suivi détaillé et quotidien de la scolarité de l’enfant.Ce consentement présumé de l’autre parent tombe bien évidement dès lors que celui-ci manifeste explicitement un avis contraire.Aller au-delà de ce désaccord et agir seul ouvre encore un peu plus la potentielle fracture entre les parents et l’inconfort voire la tristesse de l’enfant.

    Se disputer

    Sortir de ces positions de persécuteur, victime ou sauveur* Découvrons ensemble la situation de Julien et de Sylvia: "Julien arrive dans l’espace de médiation familiale. Il parait tendu et ne manque pas de se repositionner plusieurs fois dans le creux du...

    On se sépare

    "C’est douloureux, c’est difficile, ça nous bouleverse. On aurait aimé ne pas se séparer, on aurait voulu continuer à s’aimer et rester unis. Malgré tout, nous avons décidé de nous séparer mais nous ne souhaitons pas nous faire la guerre".   Comment faire pour...

    Le déménagement d’un parent séparé

    Tribune écrite dans le journal de Bouray-sur-Juine (En Essonne): Préparer et organiser les changements. le thème est fort judicieux en cette saison et vous êtes invités à découvrir la situation de David et Élyse, parents séparés d'un petit Théo, 6 ans. La médiation...
    Médiation Familiale en Essonne