Clins d’oeil du couple

Si le clin d’œil est bien une expression faciale non verbale, il n’a pas toujours la même signification selon le moment, les personnes voire le pays où il est pratiqué. Ainsi, sur d’autres continents, il peut être insultant ou donneur d’ordre. En France, reprenez-moi si je me trompe, il témoignerait…

Publié par: Armelle

Le 20 Sep, 2021

Publié par: Armelle

Le 20 Sep, 2021

Si le clin d’œil est bien une expression faciale non verbale, il n’a pas toujours la même signification selon le moment, les personnes voire le pays où il est pratiqué.

Ainsi, sur d’autres continents, il peut être insultant ou donneur d’ordre. En France, reprenez-moi si je me trompe, il témoignerait plus de l’humour, de la connivence, de la complicité ou dans certains cas, d’une certaine forme de séduction ou d’appel à la rencontre (la drague, en langage familier !). Qui ne se souvient pas d’avoir essayé, enfant, à apprendre ce clignement de l’œil en famille ou dans la cour d’école ?

En fait, ce mouvement rapide de la paupière, bien souvent discret, trouverait son origine sur les champs de bataille. Il était nécessaire de fermer un œil pour le préserver du mousquet ou pour inviter à la bagarre.

Enfin, mon propos est plutôt de traiter des clins d’œil du couple tout au long de leur existence.

Le premier clin d’œil virtuel ou non 🙂 a lieu lors de la rencontre. Période initiatique de la jeunesse du couple, durant laquelle chacun trouve l’autre bien à son goût et développe une complicité toute fusionnelle.

Les clins d’œil intermédiaires font s’exprimer lors de situations amusantes, de connivence durant lesquelles l’homme et la femme vont ‘se comprendre’. Durant cette période, des clins d’œil déclencheurs de la bagarre peuvent aussi apparaître car il faut régler certains comptes…

“Je me suis retenue de rire quand ma mère a voulu te servir son sempiternel poulet-petits pois, toi qui déteste ça !”

“Tu l’as vu celui-là (dit-il en baissant le dessous de l’œil avec l’index) ? Allez, tu ne me l’as fait pas, t’es pas allée à la salle aujourd’hui… Le sport, c’est pas ton truc, et tu sais que ça m’énerve, on sera jamais prêts pour la rando “.

Et puis, vient cette saison durant laquelle les clins d’œil sont moins fréquents et pourraient même disparaître. Le couple est en transition et des questions existentielles émergent :

Il me fait de moins en moins rire. Est-ce que je l’aime encore suffisamment ? ”

Le fait de faire un point régulier est important car il invite à la réflexion et à l’exploitation des ressources personnelles et parfois professionnelles.

“Comment retrouver ces clins d’œil avec mon compagnon ? Comment puis-je lui faire signe ? Aurais-je encore l’énergie et assez d’amour pour l’inviter à la connivence ?” 

Bien souvent, la médiation familiale est mentionnée comme un recours dans le règlement de conflit inhérent à la séparation d’un couple. Dès lors que les mots divorces, dissolutions de pacs, séparations sont évoqués, la médiation familiale serait le lieu propice.

En effet, des couples s’extraient peu à peu de leur cristallisation initiale pour n’en voir que l’aspect rigide, parfois glacial. Dans les déceptions et doutes immanents à toute relation, les tensions deviennent insupportables pour au moins l’un d’entre eux. Les dysfonctionnements raisonnent si forts qu’il devient impossible de penser sereinement le présent et encore moins le futur.

Mon expérience de médiateur familial me permet d’écrire que de nombreux couples viennent à ma rencontre avec cette unique perspective de la séparation, de la fin des clins d’œil. Je les accueille avec empathie, confidentialité et dans la volonté d’être le plus neutre possible face à leurs choix.

Et pourtant, hier encore, je recevais cet homme et cette femme qui ont investi ensemble et séparément dans la reconstruction de leur couple. Lors de leurs premiers entretiens au printemps, le divorce était nommé. Leur travail entrepris en médiation et leur cheminement durant l’été ont conduits à cette dernière séance durant laquelle, chacun a exprimé son attachement. Ils sont partis tous deux avec des idées claires d’investissement de l’un pour l’autre.

La médiation familiale est pensée comme un espace dans lequel les personnes seront soutenues dans la perspective d’une reprise de dialogue et dans la recherche de solutions durables pour eux et pour leurs enfants.

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles liés

    Semaine de la médiation

    "Semaine de la médiation" dans l'Essonne  PORTES OUVERTES 2021   Lundi 11 octobre 14h00 - 17h30 et Samedi 16 octobre 9h30 - 12h30   Venez à la rencontre de médiateurs familiaux diplômés d'État qui prendront le temps de : Vous accueillir Présenter les...

    La critique dans le conflit

    Critiquer, est-ce construire, déconstruire ou démolir ? « Vous savez, madame la médiatrice, je ne veux pas vous dire tout ce que j’ai compris de cette personne, vous jugerez vous-même. Et puis, je ne suis pas là pour parler d’elle et la critiquer. Mais, attention, il...

    Chewing-gum et médiation

    En lisant plusieurs article sur les impacts de la pandémie et les nouveaux comportements des consommateurs, l'un d'entre-eux a capté toute mon attention: la baisse conséquente des ventes de chewing-gum*! J'aurai pu écrire sur la dégradation de nombreuses relations...

    Avez-vous un objectif précis ?

    «J’ai envie de voir mes enfants plus souvent » « J’ai besoin de préparer un contexte favorable pour accueillir mes enfants à la maison » « Je souhaite traiter de la qualité de notre communication avec mon ex » « J’ai à cœur de trouver une solution pour la maison après...

    QR code et médiation

    Dernière nouveauté du cabinet « Médiation familiale en Essonne », un QR code pour accéder rapidement à l'information dont vous avez besoin! Nous vous invitons à le découvrir dès à présent en flashant le pictogramme ci-dessous avec votre smartphone ou votre tablette....

    Inscription scolaire et parent séparé

    L’article 372-2 du Code civil qui traite de l’exercice de l’autorité parentale, permet à chacun des parents d’agir seuls dans les actes usuels relatifs à l’enfant, l’autre parent étant présumé d’accord. Ce qui permet de ne pas requérir systématiquement l’avis de chacun des deux parents dans le suivi détaillé et quotidien de la scolarité de l’enfant.Ce consentement présumé de l’autre parent tombe bien évidement dès lors que celui-ci manifeste explicitement un avis contraire.Aller au-delà de ce désaccord et agir seul ouvre encore un peu plus la potentielle fracture entre les parents et l’inconfort voire la tristesse de l’enfant.

    Se disputer

    Sortir de ces positions de persécuteur, victime ou sauveur* Découvrons ensemble la situation de Julien et de Sylvia: "Julien arrive dans l’espace de médiation familiale. Il parait tendu et ne manque pas de se repositionner plusieurs fois dans le creux du...

    On se sépare

    "C’est douloureux, c’est difficile, ça nous bouleverse. On aurait aimé ne pas se séparer, on aurait voulu continuer à s’aimer et rester unis. Malgré tout, nous avons décidé de nous séparer mais nous ne souhaitons pas nous faire la guerre".   Comment faire pour...

    Le déménagement d’un parent séparé

    Tribune écrite dans le journal de Bouray-sur-Juine (En Essonne): Préparer et organiser les changements. le thème est fort judicieux en cette saison et vous êtes invités à découvrir la situation de David et Élyse, parents séparés d'un petit Théo, 6 ans. La médiation...

    Séparation et vacances

    Lorsque vous décidez, acceptez ou subissez la fin de votre couple, plusieurs s’attendent à ne plus rien partager comme information car le besoin de retrouver ‘une vie privée’ peut être fortement désiré. Ne plus avoir à rendre des comptes, ne plus donner d’informations personnelles, se préserver etc… sont autant de motivations à reprendre pour soi sa propre vie.

    Médiation Familiale en Essonne