Série JAF et médiation épisode 4

Série JAF et médiation Épisode 4: Pour votre enfant … Faut-il encore convaincre de l’intérêt de la médiation familiale? Oui, bien sûr! La promotion de cet espace est une nécessité dans la période que nous traversons. Les couples et les familles peuvent y trouver de l’apaisement pour le bien des enfants…

Publié par: Armelle

Le 14 Jan, 2021

Publié par: Armelle

Le 14 Jan, 2021

Série JAF et médiation Épisode 4: Pour votre enfant

… Faut-il encore convaincre de l’intérêt de la médiation familiale? Oui, bien sûr! La promotion de cet espace est une nécessité dans la période que nous traversons. Les couples et les familles peuvent y trouver de l’apaisement pour le bien des enfants et des adultes. Prenez par exemple cet argument cité par un Juge aux Affaires Familiales* dont vous trouverez les références en bas de page:

Argument n° 4

Votre enfant ira très mal si vous continuez à vous faire la guerre. Ce qui est destructeur pour lui, c’est le conflit de ses parents ! Votre enfant vous aime tous deux, il est constitué de vous deux et quand vous vous faites la guerre, c’est la guerre à l’intérieur de lui, entre les deux moitiés de lui-même. Même si vous ne la manifestez pas, l’enfant ressent l’hostilité entre ses parents et cela le perturbe gravement. Pensez aux échecs scolaires, à l’agressivité, la violence ou la consommation de stups des enfants déchirés par le conflit de leurs parents.

Monsieur Juston, Juge aux Affaires Familiales pendant de longues années et maintenant, médiateur dans le sud de la France exprime là, une réalité incontournable. Si les parents se font la guerre, l’enfant se trouve immobilisé entre deux territoires hostiles. La perturbation est grande et l’interpellation de professionnels tels que pédiatre, pédopsychiatre ou psychologue pour enfants semblera indispensable, pour au moins l’un des parents.

L’année dernière, j’avais rédigé un article ayant pour titre : ‘Enfant et bataille conjugale’** car la guerre conjugale trouve un champ de bataille dans le parental et l’enfant peut devenir l’objet à conquérir et parfois même à diviser.

Les médiateurs familiaux reçoivent des personnes en conflit au sujet des enfants : Combien de jours de garde ? Combien d’argent à donner à l’autre ? Combien de jours de vacances pour toi, combien pour moi ?…  Combien, combien, combien…

Si organiser le mieux possible la vie pour les enfants est indispensable, il reste à travailler la relation parentale et la pacifier, si tant est que ce soit possible. Le conflit de loyauté pour un enfant est une réalité dont nous sommes conscients. Les acteurs majeurs sont avant tout les parents. En effet, lorsque la relation s’apaise entre l’homme et la femme/le père et la mère, les enfants en sont souvent grandement bénéficiaires. Ainsi, je prends toujours le pari du ‘possible’ avec ces convictions :

  • Vous n’êtes pas obligé(e) de rester dans le conflit.
  • Vous avez la possibilité d’en sortir.
  • Vous êtes capable de choisir.
  • Vous avez les ressources personnelles pour changer tout cela.

Le médiateur familial diplômé d’État est formé notamment en communication non violente, est à votre disposition pour vous inviter à poser les armes, à dépasser les rancœurs afin de soutenir l’enfant dans sa croissance et vers son avenir.

* Avec l’aimable autorisation de Monsieur Marc Juston, ancien Juge aux Affaires Familiales au Tribunal judiciaire de Tarascon https://marc-juston-mediateur.com

** https://mediationfamiliale91.fr/enfant-et-bataille-conjugale/

 

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle
    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    Articles liés

    La co-parentalité

    Qu’est-ce que la co-parentalité ? De quoi s’agit-il ? De quoi parle-t-on ?  Ce terme est né aux États-Unis pour définir la parentalité partagée des couples divorcés, suite au constat des difficultés rencontrées pour faire perdurer l’équipe parentale au-delà de la...

    Culpabilité et médiation

    Une rupture amoureuse, rupture conjugale ou rupture familiale indiquent qu’un lien est cassé, rompu sous l’effet d’une tension ou d’un choc. Combien de fois n’ai-je entendu de manière claire ou à peine audible, le sentiment de culpabilité qu’une personne ressentait...

    Clef de confiance en soi

    Dans le mot confiance, on parle d’une relation de pers. à pers, d’une relation de soi à soi reposant sur une certaine connaissance de soi, d’une relation au monde, aux choses. Ainsi, on parlera toujours de confiance par rapport à quelqu’un ou quelque chose qui signifie: Avoir confiance, s’abandonner, se livrer à une certaine part d’inconnu.

    Ainsi, avoir confiance en soi c’est avant tout se connaître, c’est croire en son potentiel et en ses capacités. La confiance en soi ou non confiance va déterminer nos attitudes, nos actions, nos habitudes et très certainement nos relations.

    Médiation familiale pour tous

    Si la médiation familiale a été longtemps utilisée à des fins de 'régulation' post séparation, il s'est avéré qu'elle a judicieusement pris sa place au sein des familles quel que soit le contexte. Il est vrai qu'en cas de séparation, les couples sont orientés vers un...

    Semaine de la médiation 2022

    4ème Semaine internationale de la médiation du 8 au 15 octobre 2022 avec des offres locales dans le département de l'Essonne. Expo, conférence, présentation de la médiation familiale au sein de vos institutions et matinée "Portes ouvertes au cabinet" le mardi 11...

    Prise en charge médiation familiale

    Comment puis-je être aidé financièrement pour ma Médiation familiale. Votre assureur ou votre mutuelle ont peut être quelque chose en réserve pour vous dans votre contrat de protection juridique? N’hésitez pas à les contacter ou à relire le ou les contrats que vous avez souscrit!

    Un samedi en médiation

    Reconnaissez-vous une empreinte digitale? Certainement! Cette image nous montre les crêtes et plis papillaires propres à l'un de nous. Les empreintes digitales sont uniques à chaque individu et chaque doigt a son empreinte propre. La probabilité que deux personnes...

    Un vendredi en médiation

    Vous posez la question à votre collègue "Comment tu vas aujourd’hui ?" Réponse du lundi : ça va comme un lundi… ? Réponse du vendredi : ça va super, c’est vendredi… ? Vous connaissez fort certainement ce type de réponse n’est-ce pas ? Pour certains d’entre-nous,...

    Un jeudi en médiation

    Avez-vous connu le jeudi comme jour de repos pour les enfants ? En 1972, le jour d'interruption des classes au cours de la semaine scolaire est passé du jeudi au mercredi. Un peu d'histoire ne fait pas de mal même si ça n'a aucun rapport avec la médiation familiale....

    Un mercredi en médiation

    Mercredi, jour des enfants dit-on... Les médiations familiales pourraient s'y faire plus rares car les écoles sont fermées et les parents ont alors moins de liberté pour prendre rendez-vous. Ce n'est pas toujours le cas. Les centres de loisirs et autres solutions sont...
    Médiation Familiale en Essonne