Série JAF et médiation épisode 4

Série JAF et médiation Épisode 4: Pour votre enfant … Faut-il encore convaincre de l’intérêt de la médiation familiale? Oui, bien sûr! La promotion de cet espace est une nécessité dans la période que nous traversons. Les couples et les familles peuvent y trouver de l’apaisement pour le bien des enfants…

Publié par: Armelle

Le 14 Jan, 2021

Publié par: Armelle

Le 14 Jan, 2021

Série JAF et médiation Épisode 4: Pour votre enfant

… Faut-il encore convaincre de l’intérêt de la médiation familiale? Oui, bien sûr! La promotion de cet espace est une nécessité dans la période que nous traversons. Les couples et les familles peuvent y trouver de l’apaisement pour le bien des enfants et des adultes. Prenez par exemple cet argument cité par un Juge aux Affaires Familiales* dont vous trouverez les références en bas de page:

Argument n° 4

Votre enfant ira très mal si vous continuez à vous faire la guerre. Ce qui est destructeur pour lui, c’est le conflit de ses parents ! Votre enfant vous aime tous deux, il est constitué de vous deux et quand vous vous faites la guerre, c’est la guerre à l’intérieur de lui, entre les deux moitiés de lui-même. Même si vous ne la manifestez pas, l’enfant ressent l’hostilité entre ses parents et cela le perturbe gravement. Pensez aux échecs scolaires, à l’agressivité, la violence ou la consommation de stups des enfants déchirés par le conflit de leurs parents.

Monsieur Juston, Juge aux Affaires Familiales pendant de longues années et maintenant, médiateur dans le sud de la France exprime là, une réalité incontournable. Si les parents se font la guerre, l’enfant se trouve immobilisé entre deux territoires hostiles. La perturbation est grande et l’interpellation de professionnels tels que pédiatre, pédopsychiatre ou psychologue pour enfants semblera indispensable, pour au moins l’un des parents.

L’année dernière, j’avais rédigé un article ayant pour titre : ‘Enfant et bataille conjugale’** car la guerre conjugale trouve un champ de bataille dans le parental et l’enfant peut devenir l’objet à conquérir et parfois même à diviser.

Les médiateurs familiaux reçoivent des personnes en conflit au sujet des enfants : Combien de jours de garde ? Combien d’argent à donner à l’autre ? Combien de jours de vacances pour toi, combien pour moi ?…  Combien, combien, combien…

Si organiser le mieux possible la vie pour les enfants est indispensable, il reste à travailler la relation parentale et la pacifier, si tant est que ce soit possible. Le conflit de loyauté pour un enfant est une réalité dont nous sommes conscients. Les acteurs majeurs sont avant tout les parents. En effet, lorsque la relation s’apaise entre l’homme et la femme/le père et la mère, les enfants en sont souvent grandement bénéficiaires. Ainsi, je prends toujours le pari du ‘possible’ avec ces convictions :

  • Vous n’êtes pas obligé(e) de rester dans le conflit.
  • Vous avez la possibilité d’en sortir.
  • Vous êtes capable de choisir.
  • Vous avez les ressources personnelles pour changer tout cela.

Le médiateur familial diplômé d’État est formé notamment en communication non violente, est à votre disposition pour vous inviter à poser les armes, à dépasser les rancœurs afin de soutenir l’enfant dans sa croissance et vers son avenir.

* Avec l’aimable autorisation de Monsieur Marc Juston, ancien Juge aux Affaires Familiales au Tribunal judiciaire de Tarascon https://marc-juston-mediateur.com

** https://mediationfamiliale91.fr/enfant-et-bataille-conjugale/

 

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    Articles liés

    La démocratie du couple

    La démocratie du couple, quand commence t'elle? Après la rencontre et la formation du couple en mode bien souvent 'paillettes', vient le temps de la réelle découverte de l'autre. Les étoiles sont moins lumineuses et la partie non viable de l'iceberg émerge. Que...

    Médiation familiale seul ou à 2?

    Reste à savoir si toutes les personnes concernées accepteront d’entrer dans ce processus de Médiation familiale car celui-ci revient à se parler, s’écouter et décider ensemble sur la base du libre consentement… Cependant, n’hésitez jamais à rencontrer un médiateur familial…

    Médiation au coeur des familles

    Dans la Une du Figaro ce matin, un titre accroche mon regard: «C'est un processus de paix sociale» : comment la médiation peut empêcher les familles d'éclater totalement? C'est assez nouveau mais cela fonctionne plutôt bien apparemment, écrit un Directeur de la...

    Pension alimentaire en nature

    À la fin de la vie commune, si vous n'avez pas la garde de votre enfant mineur, vous pouvez déduire la pension alimentaire dite contribution à l'entretien et à l'éducation de l'enfant, dans la rubrique "charges déductibles" de votre déclaration de revenus. Il faut,...

    Médiation familiale, pères solo

    Le 27 décembre dernier dans le journal Le monde, un article écrit par Anne Hazard fait état de ces pères solos à la suite d'une séparation, d'un divorce ou d'un deuil : « Quelle idée de vous encombrer de vos enfants » : les « pères solos », des parents d’un troisième...

    Un père, une mère, une pension alimentaire

    Ah le sujet de la pension alimentaire! Cette question est présente dans bien des médiations familiales lors des séparations ou divorces avec enfant. Il est même assez curieux de constater que les parents rigidifient leurs échanges dès lors que ce sujet est mis sur la...

    La TMFPO

    La TMFPO = Tentative de Médiation Préalable Obligatoire   Vous désirez demander la modification d'une décision de justice sur un ou des éléments de votre autorité parentale : Autorité parentale, résidence, droit de visite et d'hébergement, contribution financière......

    Grands-parents et petits-enfants

    Depuis plusieurs années, des grands-parents se dirigent vers la médiation familiale afin de résoudre ce qui peut faire conflit avec leur fils, leur fille voire les conjoints de ces derniers. L'une des conséquences à ces conflits est, bien souvent, la rupture de...

    Le médiateur familial en France

    Si en Amérique du Nord, la médiation familiale est connue et répandue, il en est tout autre pour la France. Cela dit, différentes circonstances ont permises à cette profession d'émerger considérablement dans notre pays. Les positions gouvernementales, la législation...

    De si proches inconnus

    De si proches inconnus Comment correspondre avec un proche inconnu, au degré de parenté incertain bien qu’avéré ?… Telle est en substance l’introduction de la lettre adressée à mon père lorsque je l’ai retrouvé grâce à un test ADN*, après 30 ans de recherches. Qui...
    Médiation Familiale en Essonne