Série JAF et médiation épisode 17

Série JAF et médiation Épisode 17 : Le partage. Chers lecteurs, connaissez-vous le nombre d’épisodes de cette série? Nous approchons de la fin tout doucement et l’information dont vous êtes certains est qu’il y a déjà eu 16 épisodes. En matière de comptage, de nombre et de chiffre, le rationnel l’emporte très…

Publié par: Armelle

Le 26 Avr, 2021

Publié par: Armelle

Le 26 Avr, 2021

Série JAF et médiation Épisode 17 : Le partage.

Chers lecteurs, connaissez-vous le nombre d’épisodes de cette série? Nous approchons de la fin tout doucement et l’information dont vous êtes certains est qu’il y a déjà eu 16 épisodes. En matière de comptage, de nombre et de chiffre, le rationnel l’emporte très souvent. Par exemple, je peux vous dire que le nombre restant est indivisible par 2, que les doigts d’une main sont suffisants pour les compter, qu’il s’agit d’un diviseur de… En fait, lorsqu’il s’agit de comptabiliser, nos chères mathématiques se mettent en route et nos affects ne sont pas particulièrement touchés.

En revanche, lorsque que deux personnes se séparent, les mathématiques sont utilisées pour retrancher, diviser. séparer et les affects sont fortement mobilisés.

Un Juge aux Affaires Familiales* (JAF), relayé par une médiatrice familiale s’expriment sur la notion du partage lors d’un divorce. En quoi la médiation familiale serait opportune et judicieuse lors d’une séparation? Je vous invite à lire ce 17ème argument, exprimé par un JAF*, en faveur de la médiation familiale.

Argument n° 17

Dans le cadre de votre divorce, vous pourrez également régler non seulement les problèmes relationnels, mais également les conséquences financières de votre séparation, y compris le partage des biens. Vous pourrez consulter vos avocats pendant la médiation et c’est eux qui rédigeront les projets d’accords que j’homologuerai s’ils respectent les intérêts de chacun.

Lors d’un divorce ou d’une séparation, les conséquences financières sont à traiter. Que le couple soit marié ou non, la question se pose inévitablement. Selon l’INSSE, suite à une rupture, la situation financière des ex-conjoints se dégrade et leur niveau de vie diminue en moyenne de 15 %. La perte financière des femmes est bien souvent deux fois plus élevée que celle des hommes**.

Ainsi, lorsqu’il s’agit de séparation, le partage est un moment fort délicat, plus ou moins équitable et ressenti de façon juste ou injuste par les personnes. “J’aurai du faire un contrat de mariage”; “Je n’ai jamais pensé qu’elle préparait depuis plus d’un an notre séparation et je me suis bien fait avoir”; “Il avait insisté pour que je vive chez lui, dans sa maison familiale. C’était une très belle idée mais au final, je me retrouve dehors maintenant”; ” Comment vais-je faire avec mon mi-temps?”; “Si la prestation compensatoire n’est pas à la hauteur, je vais devoir retourner vivre chez mes parents. À 43 ans, c’est pas de gaité de coeur!”…

La question financière est travaillée en médiation familiale sous un angle rationnel qui ne néglige pas la vision subjective de chaque participant.

Et nous n’avons pas mentionné ce qui concerne les enfants… Autre partage à travailler si j’ose dire!

Divorcer, se séparer amènent à diviser. La division ayant déjà eu lieu dans le coeur, il reste à concrétiser en divisant le tout en plusieurs parts. Ainsi, l’espace de médiation familiale sera le lieu d’un partage travaillé, réfléchi, tenant compte de tous les aspects. De plus, les personnes auront aussi l’appui de leurs avocats qui apporteront dans leur propre cabinet, les conseils nécessaires dans la perspective de la convention finale.

Alors, maths ou pas maths? 🙂

* Avec l’aimable autorisation de Monsieur Marc Juston, ancien Juge aux Affaires Familiales au Tribunal judiciaire de Tarascon https://marc-juston-mediateur.com

** https://www.insee.fr/fr/statistiques/4238447?sommaire=4238781

Découvrir plus d’articles

Catégories

Archives

Suivez nous

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.
    Voir tous les articles de: Armelle

    Armelle

    Médiatrice Professionnelle Titulaire du Diplôme d’État de Médiateur Familial, assermentée par la Cour d’Appel de Paris, j’exerce en cabinet, au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Quincy sous Sénart, en PAD (Point d’Accès au Droit) au Tribunal judiciaire d’Évry et en association dans l’Essonne.

    Articles liés

    Famille et médiation

    La médiation familiale est encore bien souvent mentionnée comme un recours dans le règlement de conflit inhérent à la séparation d’un couple. Mais cette dernière a plus d'un tour dans son sac et son champ d'action est bien plus vaste. Découvrons le ensemble dans ces...

    Enfant et séparation

    Je vous invite à la lecture de cet article* qui raisonne si fort à mes oreilles de médiateur familial. Quels sont les impacts des disputes conjugales et/ou des séparations sur les enfants? Que faire pour (les) sortir de ces situations ou mieux encore, pour les éviter?...

    Médiation et grand âge

    Je partage quelques extraits d'un billet savamment écrit par Danièle Henrie, médiatrice familiale DE et Thérapeute familiale systémique, (son cursus mériterait bien plus de lignes 🙂 dont le titre est: " Comprendre est une forme de libération » (phrase empruntée à...

    La démocratie du couple

    La démocratie du couple, quand commence t'elle? Après la rencontre et la formation du couple en mode bien souvent 'paillettes', vient le temps de la réelle découverte de l'autre. Les étoiles sont moins lumineuses et la partie non viable de l'iceberg émerge. Que...

    Médiation familiale seul ou à 2?

    Reste à savoir si toutes les personnes concernées accepteront d’entrer dans ce processus de Médiation familiale car celui-ci revient à se parler, s’écouter et décider ensemble sur la base du libre consentement… Cependant, n’hésitez jamais à rencontrer un médiateur familial…

    Médiation au coeur des familles

    Dans la Une du Figaro ce matin, un titre accroche mon regard: «C'est un processus de paix sociale» : comment la médiation peut empêcher les familles d'éclater totalement? C'est assez nouveau mais cela fonctionne plutôt bien apparemment, écrit un Directeur de la...

    Pension alimentaire en nature

    À la fin de la vie commune, si vous n'avez pas la garde de votre enfant mineur, vous pouvez déduire la pension alimentaire dite contribution à l'entretien et à l'éducation de l'enfant, dans la rubrique "charges déductibles" de votre déclaration de revenus. Il faut,...

    Médiation familiale, pères solo

    Le 27 décembre dernier dans le journal Le monde, un article écrit par Anne Hazard fait état de ces pères solos à la suite d'une séparation, d'un divorce ou d'un deuil : « Quelle idée de vous encombrer de vos enfants » : les « pères solos », des parents d’un troisième...

    Un père, une mère, une pension alimentaire

    Ah le sujet de la pension alimentaire! Cette question est présente dans bien des médiations familiales lors des séparations ou divorces avec enfant. Il est même assez curieux de constater que les parents rigidifient leurs échanges dès lors que ce sujet est mis sur la...

    La TMFPO

    La TMFPO = Tentative de Médiation Préalable Obligatoire   Vous désirez demander la modification d'une décision de justice sur un ou des éléments de votre autorité parentale : Autorité parentale, résidence, droit de visite et d'hébergement, contribution financière......
    Médiation Familiale en Essonne